On teste le Dashboard simracing de chez NSH + kit 96 LEDs (!!!!)

Installer un dashboard simracing, est-ce vraiment utile ? Parait-il qu’un dashboard permet d’entrer en immersion et d’avoir toutes les informations dont on a besoin en simulation auto. La marque NSH propose un dash et un kit led personnalisable afin de correspondre au mieux à vos attentes.

Infos vitales du véhicule, indicateur de drapeau, de glisse, d’angles morts… Apparemment ce kit complet permet de TOUT savoir à chaque instant sur votre course. On va vérifier ça ensemble 😉

Code promo exclusif !
NSH a créé un code promo pour nos lecteurs ! Il vous donne droit à une réduction de 10% sur leur gamme 😉 Code :

sam&flo

Le Dashboard simracing et le Led Display : la technique

NSH Dashboard simracing et LED display 96 LEDs

Chez NSH, l’accent a été mis sur la customisation. Vous pouvez créer votre écosystème visuel à la carte. Nous avons pu tester le kit complet qui comprend le HUD (écran principal) et le kit 96 (!!) LEDs.

Fiche technique du Dashboard

  • Écran : tactile 4 pouces
  • Résolution : 480×800 pixels
  • Connectique : USB, câble de 1,80m fournis
  • Applications compatibles : SimHub (profil inclu), JRT, Z1 Dashboard
  • Compatibilité plateforme : PC uniquement
  • Compatibilité simulation : Tous les jeux sont compatibles
  • Finition : carbone
  • Supports de fixation : Au choix Simucube, OSW, Fanatec et Thrustmaster (visserie incluse)
  • Hauteur : réglable grâce à son support (+- 3cm)
Dashboard simracing NSH-Racing

Fiche technique du LED Display

  • Matrix Display : 64 LEDs pour affichage du rapport, drapeaux, angle morts, etc.
  • Compte tour : 16 LEDs pour indiquer les tours moteur et l’approche du rupteur.
  • 2 Barres latérales : 2×8 LEDs pour indiquer les pertes d’adhérence, les angles morts, etc.
  • Boitier électronique : Pour connecter tous les modules de LED à l’ordinateur
  • Les possibilités d’affichage : compte tours, rapport, drapeaux, adhérence, angles morts avec indication des véhicules.
  • Tous les supports nécessaires pour l’installation sur tout type de châssis simracing. Visserie et câbles USB inclus.
LED Display NSH Racing
Un kit très complet qui m’a montré concrètement les avantages d’avoir des afficheurs LEDs et un bon HUD. Les bénéfices ? Une plus grande immersion et une compréhension instantanée de ce que fait le véhicule et ce qu’il se passe sur la piste !
N’oubliez pas d’utiliser le code promo « sam&flo » pour profiter d’une réduction de 10% 😉

Installation du Dashboard et des LEDs

Une fois déballé, on passe à l’installation sur le châssis. En ce qui concerne le dash en lui même, NSH a pensé à tout. Sur leur site vous pouvez choisir entre plusieurs modèles d’adaptateurs qui viendront parfaitement s’adapter à votre base Fanatec, Simucube, OSW ou encore Thrustmaster.

Ensuite, vous allez pouvoir régler la hauteur de l’écran. Vous pouvez soit le placer au plus près de l’arbre de direction.

Comme ça l’écran sera clairement visible dans la demi-lune de votre roue de volant.

Soit, si vous avez une roue type formula, le remonter jusqu’à 3cm pour qu’il soit clairement visible au dessus de la roue.

L’afficheur de compte tour lui, vient se poser directement derrière l’écran et ses contours viennent parfaitement épouser ceux du HUD. On passe ensuite au Matrix Display qui affiche entre autres les drapeaux de course. Là aussi NSH a bien fait le boulot puisqu’il y a tout ce qu’il faut en visserie et en plaques de pose pour trouver l’emplacement idéal sur votre châssis.

D’ailleurs, j’en profite pour dire que même sur un cockpit en acier tubulaire, j’ai pu poser tout le matériel sans me casser la tête. Mais évidemment si vous avez un châssis en profilés alu, alors vous serez sur un petit nuage…

Les barres LEDs latérales peuvent soit se fixer sur le châssis, soit se coller/visser/scotcher sous votre écran. C’est cette options que j’ai choisi pour les avoir dans mon champ visuel périphérique.

Connexion à SimHub

Une fois tout ce petit monde installé, on passe à la configuration. NHS fourni les fichiers de paramétrages automatiques pour l’application SimHub. Mais vous pouvez aussi passer par JRT ou encore Z1 Dashboard. Personnellement je passerais par SimHub par habitude.

En suivant la notice extrêmement bien détaillée fournie par le NSH, il me faut une dizaine de minutes pour tout paramétrer à mon goût. Par souci de gain de temps je suis parti des réglages proposés par le fabriquant qui m’ont servi de base très complète. Tout est modifiable, qu’est-ce que les LEDs vont vous donner comme infos ? Avec quelle priorité ? L’intensité lumineuse… Tout ceci en 1 à 3 clics maximum.

Pour l’affichage du dashboard c’est la même chose en 2 clics vous pouvez basculer d’un affichage à un autre. Il est d’ailleurs possible de télécharger gratuitement des milliers de modèles d’affichage via Racedepartment par exemple. Ou encore de créer votre propre modèle d’affichage pour obtenir exactement les infos et le design dont vous rêvez.

Phase de test et ressentis en piste

Je ne vais pas vous cacher qu’avec Flo avant de tester ce modèle on ne voyait pas trop l’intérêt d’un Dashboard simracing ou d’un indicateur LED… Et quelle a été notre surprise quand on a pris la piste pour la première fois avec !

C’est une autre dimension qui s’est ouvert devant nous. Le fait de pouvoir vraiment épurer l’écran au fil des tests, prendre confiance en l’afficheur HUD pour y retrouver tout ce dont on a besoin… C’était vraiment un plaisir. Le confort visuel et l’immersion, ça aussi ce sont des points auquel on ne s’attendait pas.

J’ai aussi apprécié le fait que l’indicateur d’angles morts soit plus rapide à me donner les infos que les spotters du jeux ou que Crew Chief par exemple. L’information visuelle sur les LEDs arrivaient systématiquement une belle seconde avant la voix des spotters. Ca veut dire que je sais plus vite ce qui se passe autour de mon véhicule et que je peux prendre des décisions plus vite qui vont impacter ma course.

L’écran tactile est très réactif et permet de switcher vite et bien entre les différents affichages que vous aurez sélectionné. Les indicateurs de perte d’adhérence m’ont aussi permis de mieux comprendre à quels points de freinage ou de ré-accélération je perdais du temps et abimais mes gommes. J’aurais d’ailleurs adoré tester ces afficheurs quelques semaines de plus pour voir l’impact que ça aurait eu sur les temps au tour et sur l’usure de gommes.

Ce qu’on en pense concrètement

C’est du bon matos, y a pas à dire ! Bien sûr, il s’agit de matériel qui correspond à une cible de pilotes expérimentés qui cherchent à améliorer leurs performances. C’est une mine d’informations que vous retrouvez tours après tours pour ressentir encore plus le véhicule.

Le fait d’avoir ces différents modules disposés autour de vous, ça donne aussi plus de « vie » au simracing en vous plongeant un peu plus au cœur de la course. Bref, on a vraiment apprécié ce Dashboard Simracing et ses afficheurs LED avec Flo. Il ne serait pas étonnant qu’on finisse par passer à la caisse d’ici quelques semaines. Parce que je dois vous avouer que depuis qu’on a renvoyé tout ça chez NSH… Ca fait quand même un sacré vide sur le châssis.

Je vous invite à aller voir le site NSH, c’est aussi chez eux que vous pouvez retrouver la version « de série » du shifter créé par Lebois Racing. Le fameux shifter SRT qui est probablement le meilleur au monde à l’heure actuelle 😉

Un kit très complet qui m’a montré concrètement les avantages d’avoir des afficheurs LEDs et un bon HUD. Les bénéfices ? Une plus grande immersion et une compréhension instantanée de ce que fait le véhicule et ce qu’il se passe sur la piste !
N’oubliez pas d’utiliser le code promo « sam&flo » pour profiter d’une réduction de 10% 😉

Tags :

9 Commentaires
  1. bonjour, pour fixer le dashboard sur une base simagic alpha mini il faut choisir quel adaptateur svp ?

    • Les prix affichés ne correspondent qu’au kit led.

    • Salut 🙂 Sur le Simagic de mémoire ils m’avaient envoyé l’adaptateur Simucube mais n’hésites pas à demander confirmation auprès de NSH pour être sûr de ne pas te tromper.

  2. Bonjour Sam. Je me demandais quelle taille recommande tu pour un dash 4-5-6,8

    • Bonjour Maxence 🙂 Ca dépend de ce que tu veux mettre comme infos dessus et d’où tu veux le placer. Si c’est pour le caler dans la lune du volant, 4″ c’est top. Sinon on avait aussi été pas mal impressionnés par les 8″, au niveau lisibilité et confort visuel c’était un régal mais ça fait quand même pas mal grimper la note..

  3. Bonjour Sam et Flo !

    Merci pour toutes vos incroyables review ! Quelle bonheur quelle passion partagé cela fait extrêmement plaisir !

    Je pense faire la commande via vos lien affilié d’un bundle la Prima de chez Asetek, mais souhaite aussi prendre ce superbe Dash. Le souci c’est qu’il semble ne pas être compatible avec Asetek .

    Pensez-vous qu’il soit possible d’adapter ?

    Encore bravo
    Tom

    • Bonjour Tom,
      Merci beaucoup pour le message 🙂 Je sais qu’un lecteur avait demandé à NSH de lui faire un adaptateur pour sa base Asetek et ils avaient accepté. N’hésite pas à leur envoyer un mail ou à les appeler en direct (et de passer le bonjour de notre part ^^).
      Et merci d’avoir pensé à nous pour le lien affilié, c’est grâce à ça qu’on peut continuer à produire des vidéos. Au cas où tu ne l’ai pas vu, on a un code promo -5% chez eux : SAMASLAN, sur un bundle ça fait une jolie petite économie !
      N’hésites pas à passer nous dire ce que tu penses de ton matos quand tu auras eu le temps de tout poser, et si tu as besoin d’un coup de main sur les réglages ou autres on est là.

      A très vite,
      Sam

  4. Bonjour Sam et Flo,
    Le sujet est un peu vieux. J’ai 2 petites questions, n’ayant jamais utilisé de dashboard:
    – Est-ce mieux avoir un dashboard fixe ou un dashboard intégré au volant, sachant que le volant tourne…?
    – A l’utilisation, change t_on souvent (et d’ailleurs peut-on le faire?) d’écran du dashboard pour avoir d’autres informations en course (via un bouton sur le volant) ou reste t-on avec un écran « fixe »? Ce qui donnerait un avantage indéniable à un dashboard intégré au volant. (je ne sais pas si c’est très clair…)

    Merci en tout cas. Article très intéressant et qui donne envi de s’équiper ^^

    • Bonjour Nicolas,
      Flo répondrait que les écrans sur les volants pour le simracing ça ne sert pas à grand chose et moi que c’est quand même vachement beau et immersif pour les simulations de F1. Mais je dois avouer qu’en effet c’est bien plus pratique pour lire les infos d’avoir un dash fixe qu’un écran sur le volant à l’usage. Pour les changements d’écran oui on peut ! Et si on veut pousser le côté simu on le fait assez régulièrement. Par exemple pour passer du mode quali au mode race et avoir les bonnes infos correspondante à la situation de pilotage que tu affrontes. En course on va changer d’affichage pour surveiller certaines infos comme les signes vitaux de la voiture sur les longues courses puis revenir aux infos de télémétrie et chronos derrière. Je ne dirais pas que c’est indispensable parce qu’au final toutes ces infos on peut les avoir directement sur l’écran, mais ça ajoute un en immersion et je trouve que le fait d’avoir un dash au final ça rend les infos plus « concrètes » et plus facilement détectable par la vision périphérique (si tu vois ce que je veux dire.. ^^)

Laisser un commentaire

Le blog Simracing de Sam et Flo
Logo