Le grand guide du pédalier simracing !

C’est un fait connu de tous les simracers, quand on parle de matériel de simracing, il ne faut pas lésiner sur le choix d’un pédalier. Ce sont vos pédales, et surtout votre pédale de frein qui vont vous permettre d’être plus performant en piste et de réaliser des temps plus réguliers et plus rapides. Dans ce grand guide du pédalier simracing, nous allons passer en revue tous les types de pédaliers existants et trouver LE pédalier idéal pour vous. Tant en terme de performances que de prix et de sensations. Prêt ? C’est parti !

Comment bien choisir son pédalier simracing ?

Quand on choisi un pédalier, 4 grands facteurs entrent en ligne de compte. Tout d’abord, les performances pures. Il vous faut un pédalier qui vous permette de répéter avec précision chaque freinage pour optimiser votre régularité, le point le plus important en course.

Comme tous les joueurs, vous recherchez sans aucun doute des sensations aussi immersives que possible. Après tout, l’objectif de la simulation automobile, c’est quand même d’avoir l’impression de pilotes une véritable voiture de course.

Gardez aussi à l’esprit que votre position de conduite va faire une grosse différence sur votre confort, sensations et performances. Votre pédalier doit donc pouvoir s’adapter parfaitement à vous et non l’inverse. Evitez donc les pédaliers qui n’offrent aucuns réglages ou très peu.

Enfin, évidemment, le prix va déterminer quelle catégorie de pédalier simracing vous êtes en mesure de vous offrir. Pas la peine de rêver à un pédalier hydraulique haut de gamme si votre budget n’est que de quelques centaines d’euros.

Petit condensé de l’univers du pédalier simracing

PédalierTechnologieCapteursPrix moyen
Fanatec CSL PedalsRessortsMagnétiques80€
Thrustmaster T3PMRessortsMagnétiques130€
Thrustmaster T3PARessorts et caoutchoucPotentiomètres140€
Thrustmaster T-LCMRessorts et mousses haute densitéMagnétique et Load Cell200€
Fanatec CSL Pedals LCRessorts et mousse haute densitéMagnétiques et Load Cell200€
Fanatec Clubsport V3 et V3 InvertedRessorts et mousse haute densitéMagnétiques et Load Cell360€ à 600€
Heusinkveld SprintRessorts et mousse haute densitéMagnétiques et Load Cell680€
Simtag Hydraulic 2 pedals racer editionRessorts et HydrauliqueMagnétiques et Load Cell1610€

Les technologies utilisées dans les pédaliers simracing

Selon les gammes de prix et les marques, différentes technologies sont proposées dans les pédaliers pour les rendre aussi précis et immersifs que possible. Les différences de technologie ont surtout un impact sur votre pédale de frein. Votre frein peut être votre meilleur allié ou votre talon d’Achille en simracing. C’est grâce à la qualité de votre freinage que vous pourrez faire de meilleures temps et gagner en régularité.

Alors voyons ce que les constructeurs vous proposent pour faire de vous une bête de course !

Les pédaliers à ressorts

On commence par les pédales à ressorts. C’est un système qu’on retrouve sur tous les pédaliers d’entrée et de moyenne gamme. Le ressort présent derrière chaque pédale permet d’obtenir plus ou moins de dureté mais la pression à exercer sur la pédale est linéaire. C’est à dire que vous n’aurez pas de différence de pression quelle que soit la course que vous donnez à pédale. Niveau ressenti c’est donc très basique et pas très immersif.

L’autre désavantage des ressorts c’est que leur pression linéaire ne vous permet pas d’avoir de points de repères pour aider votre jambe à répliquer à chaque fois les dosages parfaits pour faire des tours aussi réguliers que possible.

Pour améliorer votre pédalier simracing, la plupart des marques proposent des kits de ressorts plus ou moins durs pour améliorer votre ressenti.

Les pédaliers à ressorts et mousses haute densité

La seconde technologie c’est celle des ressorts associés à des mousses haute densité. Là, on a enfin accès à une pression non linéaire. Votre pied commence par enfoncer le ressort puis compresse la mousse qui est plus dure. C’est une technologie très répandue dans les pédaliers milieu et haut de gamme.

Concrètement, quand vous enfoncez le ressort, l’électronique de votre pédalier va faire progresser votre force de freinage de façon linéaire mais réduite. Par exemple vous appuyez votre pédale de 60% de sa trajectoire mais le freinage appliqué n’est que de 30%.

Puis vous arrivez sur la mousse, vous ressentez la dureté accrue et les 40% de course de pédale qu’il reste vont appliquer 70% du freinage. Bien sûr ces chiffres sont pris au hasard pour vous faire comprendre le concept. En réalité tous les réglages sont possibles !

Le fait d’avoir deux pression différentes à appliquer sur la pédale vous permet de mieux vous repérer et d’être plus précis.

Pour améliorer votre expérience de jeu, les marques proposent des kits de ressorts et de mousses de duretés différentes. Vous pouvez donc facilement adapter votre pédalier selon vos goûts !

Les pédaliers hydrauliques

Les pédaliers hydrauliques simracing sont un peu considérés comme le graal des pédaliers. C’est une technologie réservée aux modèles haut de gamme qui sont vendus entre 1.000 et plus de 3.000€. Mais est-ce que ça vaut vraiment le coup techniquement ?

En fait, dans un pédalier hydraulique, au lieu d’avoir des ressorts et des mousses, vous retrouvez un cylindre maître qui va être compressé par la pédale. Ce cylindre est rempli de fluide qui va passer par une durite du cylindre maître à un cylindre esclave. Ce cylindre esclave va quant à lui transférer la pression sur un ressort et une mousse haute densité.

Au final on se retrouve donc avec la même technologie que les pédaliers à ressorts et mousses ! On a juste éloigné le ressort et la mousse de la pédale pour y glisser des cylindres intermédiaires.

Alors OK, le ressenti est légèrement différent que sur les autres modèles mais votre précision de freinage ne sera en aucun cas améliorée. A mon sens (et ce n’est que mon avis) à moins d’être profondément tombé amoureux du concept, ça n’en vaut pas la chandelle.

Les pédaliers à ressorts pneumatiques

Les Ressorts pneumatiques remplacent simplement le ressort en métal par un piston dans lequel votre pied va comprimer de l’air. On en retrouve par exemple chez Fanatec qui propose des kits pneumatiques pour améliorer le ressenti des pédales d’embrayage et de frein.

Mais concrètement je n’ai pas perçu une amélioration des performances qui justifie de passer à la caisse.

Les capteurs de pédaliers simracing

Maintenant qu’on a fait le point sur les technologies disponibles pour « actionner » vos pédales, passons aux capteurs qui vont transmettre l’information de votre pédalier vers votre console ou PC.

Les pédales à potentiomètres

Les potentiomètres, c’est le mode de captation le plus simple et le plus répandu. Quand vous actionnez votre pédale, le potentiomètre tourne et envoie le degré de rotation à votre simulateur.

L’intérêt ? Ce sont des composants vraiment pas chers ce qui permet de conserver le cout de fabrication aussi bas que possible. L’inconvénient, ce sont des pièces mécaniques qui peuvent s’abimer ou encore perdre de leur précision si la poussière entre à l’intérieur. Mais concrètement ça fait le job ! C’est pour ça qu’on en retrouve dans la quasi totalité des bundles simracing vendus au grand public.

Les pédales à capteurs magnétiques

Les pédaliers à capteurs magnétiques c’est comme les potentiomètres mais en plus cher, plus précis (généralement) et plus fiable dans le temps. Dans un capteur magnétique les pièces ne sont pas en contact direct du coup on a virtuellement aucune usure. Ils sont aussi moins sensibles à la poussière.

Les pédales Load Cell

Le Load Cell, c’est ce que veulent tous les simracers qui cherchent à pousser le réalisme et la régularité dans leurs courses. Il s’agit d’un capteur de pression. L’information prose en compte par votre simulation n’est pas l’angle que vous avez donné à votre pédale comme sur un potentiomètre ou un capteur magnétique. Mais la force que vous appliquez sur la pédale avec votre pied.

C’est donc un modèle de capteur qui à tout son intérêt sur les pédales de freins ! Mais pourquoi le Load Cell est tellement apprécié des joueurs aguerris ?

Et bien, vous le savez, la clé en simracing c’est la performance certes, mais surtout la régularité. Le capteur est bien plus précis qu’un potentiomètre mais vous n’allez pas non plus utiliser votre cerveau de la même façon. Je m’explique :

Quand vous utilisez une pédale à potentiomètre ou à capteur magnétique, vous essayez toujours de retrouver « l’endroit » où doit être placé votre jambe dans l’espace pour appliquer la bonne force sur le frein.

Pour le faire, soit votre pédalier utilise uniquement des ressorts et vous devrez être un devin… Soit vous avez un combo ressort et mousse (ou encore hydraulique) pour vous aider à repérer les points durs. Mais ce n’est pas optimal car ce n’est pas comme ça que notre cerveau fonctionne dans une vraie voiture.

Avec un capteur de pression (Load Cell), vous allez retrouver la pression musculaire que vous devez appliquer, ce qui est beaucoup plus simple pour un Humain… Et beaucoup plus précis.

Le résultat ? Vous freinez plus efficacement et au meilleur endroit en entrée de virage, ce qui vous permet de ressortir plus rapidement du virage ! Personnellement, mon premier frein à Load Cell m’a fait gagner 0.3 secondes (régulières) par tour en une demi journée.

Passons aux modèles !

Super, on a fait le tour des technologies disponibles et passé en revue leurs avantages et inconvénients. Maintenant il est temps de voir les différents modèles proposés par les constructeurs pour vous aider à faire LE bon choix.

Pédalier Thrustmaster

Thrustmaster, c’est la marque d’entrée et de moyenne gamme qui offre le meilleur rapport qualité/prix sur ses bundles et accessoires simracing. A l’heure actuelle, ils proposent 3 pédaliers pour améliorer votre setup.

Thrustmaster T3PA et T3PA Pro

Le T3PA est le modèle qui équipe le volant emblématique Thrustmaster T300RS. Il y a quelques années, on pouvait encore se procurer le T3PA Pro, une version entièrement en métal qui pouvait se régler aussi bien en position Formula avec les pédales au sol qu’en position GT avec les pédales suspendues. Malheureusement on ne le trouve plus qu’en occasion. Voyons les caractéristiques du Thrustmaster T3PA :

  • Nombre de pédales : 3
  • Position de pilotage : Formula
  • Technologie de mouvement : Ressorts et cônes en caoutchouc pour remplacer les mousses haute densité
  • Pression sur les pédales : Accélérateur 2.5Kg – Frein 10Kg sans le cône haute densité et 15 à 25Kg avec le cône – Embrayage 5Kg
  • Capteurs : Potentiomètres
  • Réglages : Ecartement et inclinaison des pédales, hauteur de la pédale d’accélérateur
pédalier simracing thrustmaster t3pa
retrouvez le test du Thrustmaster t3pa

Thrustmaster T3PA

Le Thrustmaster T3PA est une valeur sûre pour un pédalier simracing de milieu de gamme. Même si les possibilités de customisation sont limitées, il reste un bon choix pour les joueurs qui cherchent à se faire plaisir pour un tarif limité (entre 140 et 170€)

Thrustmaster T3PM

Le tout dernier modèle de milieu de gamme Thrustmaster T3PM équipe de volant T248.

  • Nombre de pédales : 3
  • Position de pilotage : Formula
  • Technologie de mouvement : Ressorts
  • Pression sur les pédales : Accélérateur 2.5Kg – Frein jusqu’à 200Kg – Embrayage 5Kg
  • Capteurs : Magnétiques
  • Réglages : Ecartement et inclinaison des pédales, hauteur de la pédale d’accélérateur
pédalier thrustmaster t3pm
Le grand guide du pédalier simracing !

Thrustmaster T3PM

Le Thrustmaster T3PM fait évoluer le T3PA sans pour autant changer radicalement les sensations qu’il offre. Les capteurs sont désormais magnétiques et la pédale de frein réglable jusqu’à 200Kg de pression. Voilà tout ! Par contre son prix en fait un meilleur choix que le T3PA (entre 120 et 140€).

Thrustmaster TLCM

Le nouveau chouchou des pilotes fidèles à l’écosystème Thrustmaster ! Le T-LCM propose pas mal de fonctionnalités intéressantes. Déjà, un capteur Load Cell pouvant se régler jusqu’à 100Kg de pression sur le frein. Ensuite, un design plus soigné que les autres pédaliers de la marque et enfin 6 ressorts pour créer la résistance idéale pour VOUS.

  • Nombre de pédales : 3
  • Position de pilotage : Formula
  • Technologie de mouvement : Ressorts et mousse haute densité
  • Pression sur les pédales : Accélérateur 2.5Kg – Frein jusqu’à 100Kg – Embrayage 5Kg
  • Capteurs : Magnétiques et Load Cell
  • Réglages : Ecartement et inclinaison des pédales, hauteur de la pédale d’accélérateur
Le pédalier TLCM, premier thrustmaster avec Load Cell
Le grand guide du pédalier simracing !

Thrustmaster TLCM

S’inspirant du design du T3PA, le TLCM est l’upgrade logique pour tout joueur voulant profiter de la qualité de freinage d’un Lad Cell dans leur écosystème Thrustmaster. Et avec un tarif autours des 200€, il a un excellent rapport qualité/prix !

Pédalier Fanatec

Fanatec propose sans conteste l’écosystème le plus riche de toutes les marques simracing. Leurs pédaliers sont reconnus pour leur qualité, fiabilité et précision. La marque allemande cherche de plus en plus à s’ouvrir au grand public en proposant des modèles de très belle qualité à des tarifs qui mettent la concurrence en PLS. Je vous laisse découvrir ce qu’ils ont en stock pour créer votre cockpit de rêve !

Fanatec CSL Pedals

Nombre de pédales : 2
Position de pilotage : Formula
Technologie de mouvement : Ressorts et mousse haute densité
Capteurs : Magnétiques
Réglages : Ecartement des pédales, possibilité d’ajouter une troisième pédale et/ou un kit Load Cell

Moins de 100€ pour un pédalier Fanatec ça vous parle ? Ce nouveau pédalier Fanatec est arrivé sur le marché en même temps que la base Fanatec CSL DD. C’est un pédalier full métal, solide, stable, bien conçu et réglable. On est clairement sur de l’entrée de gamme Fanatec mais c’est un modèle qui fait très bien le job ! En ajoutant le kit Load Cell on peut donc s’offrir un bon pédalier à prix très réduit.

Fanatec CSL Pedals LC

Nombre de pédales : 3
Position de pilotage : Formula
Technologie de mouvement : Ressorts
Capteurs : Magnétiques et Load Cell
Réglages : Ecartement des pédales

Le pédalier CSL équipé d’un frein à Load Cell et d’une pédale d’embrayage. C’est à mon sens aujourd’hui le meilleur rapport qualité/prix dans sa gamme. Un Load Cell Fanatec au prix d’un pédalier d’entrée de gamme ça se fête !

Fanatec Clubsport Pedals V3 et V3 Inverted

Là on arrive sur la gamme supérieure des pédaliers Fanatec. Le V3 est un modèle Best Seller qui est réputé pour son excellente qualité de fabrication, son design, sa précision et ses possibilités de réglages. En bonus, vous trouverez des moteurs de vibration sur les pédales d’accélérateur et de frein.

Le Clubsport V3 est la version Formula avec les 3 pédales « au sol ». Alors que le Clubsport V3 Inverted est la version GT avec les pédales suspendues. Attention cependant à la différence de prix entre les deux modèles ! Comptez 360€ pour le V3 et 600€ pour le V3 Inverted.

  • Nombre de pédales : 3
  • Position de pilotage : Formula ou GT (pour le V3 inverted)
  • Technologie de mouvement : Ressorts
  • Pression sur les pédales : Frein jusqu’à 90Kg
  • Capteurs : Magnétiques et Load Cell
  • Réglages : Ecartement et inclinaison des pédales
pédalier fanatec clubsport v3
9
les pédales de rechange du fanatec clubsport v3

Fanatec Clubsport Pedals V3

Vous voulez un vrai pédalier qui vous envoie de bonnes sensations et qui améliore vos temps ? Mais vous n’êtes pas prêt à payer l’équivalent d’un salaire complet dans un pédalier hydraulique ?

Parfait ! Foncez sur le Fanatec Clubsport V3, ce modèle est une réussite sur tous les points.
Qualité des composants, réglages, plaisir d’utilisation, précision… C’est que du bonheur.
les pédales fanatec clubsport v3 inversées

Fanatec Clubsport Pedals V3 Inverted

La version avec les pédales de frein et d’embrayage suspendues est un must pour les fans de GT !
Disclaimer text….

Pédalier Heusinkveld

Heusinkveld est depuis longtemps synonyme de qualité et de performance. Leurs pédaliers font partie de l’offre haut de gamme du simracing. Même si la marque a choisi de délocaliser sa production et de changer ses matériaux par souci économique, ça reste du beau matériel. Et puis, avouons que très peu de marques peuvent se vanter d’être fournisseurs officiels de pédaliers simracing pour les équipes Mercedes-AMG Petronas Esport et Williams Esport Team.

Pédalier Simtag

Simtag c’est du très très beau matériel. Ce qui pique c’est le prix… Leurs pédaliers coûtent vite le prix d’une petite voiture d’occasion… 1.600 à 3.200€ pour leurs pédaliers hydrauliques. C’est pour cette raison que je n’ai pas encore franchi le pas pour en acheter un à tester. Mais je vous laisse découvrir le test très instructif d’un utilisateur en suivant ce lien.

Pédalier Asetek SimSports

Voilà une marque qui vient enfin rafraichir un peu l’univers des pédaliers. Asetek SimSport est une firme Danoise présente dans l’univers simracing depuis 2021. Ses atouts ? Une vraie connaissance de la course automobile réelle. On peut même dire que la course auto est une passion familiale chez Asetek.

Et ça se voit dans leurs pédaliers ! Ils sont d’ailleurs les premiers depuis bien longtemps à apporter de la nouveauté technologique aux pieds des joueurs. Comment ça ? En améliorant sensiblement le ressenti qu’on pouvait retrouver sur les pédaliers hydrauliques pour le rapprocher encore plus du ressenti dans une véritable voiture de course.

Résultat ? Même Kevin Magnussen, pourtant pas un fan de simracing, s’est décidé à aider Asetek à développer encore sa technique pour créer le pédalier de simracing le plus réaliste au monde.

Le pédalier Asetek Invicta lance la marque danoise en faisant déjà le pari de l'innovation !
Le Asetek Invicta avec son système breveté hydraulique
Le pédalier à cellule Load Cell Asetek Forte
Le Asetek Forte à frein Load Cell

Les danois proposent vraiment de superbes produits. C’est d’ailleurs la marque dont j’ai le plus envie de tester les pédaliers (si vous me lisez Asetek vous savez ce qu’il reste à faire ^^). Si vous voulez en découvrir plus sur cette nouvelle marque très prometteuse, cliquez sur le bouton juste en dessous 😉

Pédalier Venym

Vous cherchez un pédalier simracing Made in France haut de gamme ? Allez jeter un œil sur le site de Venym. Leur équipe n’est composée que de passionnés de course et leurs modèles tirent directement certaines de leurs technologies de Formule 4 et Formule 3 Regionale.

C’est beau, bien conçu et les matériaux choisis (aluminium et carbone) sont clairement au top. Je n’en n’ai pas encore eu un sous les pates mais autant vous dire que j’ai très, très hâte de les tester !

Construire votre pédalier simracing haut de gamme !

Il y a quelques semaines, alors que je cherchais quel pédalier pourrait venir remplacer mon Fanatec Clubsport V3, je suis tombé dans un monde qui ne m’avais jamais intéressé plus que ça : Le Do It Yourself (Fais le toi-même). Je savais qu’avec les imprimantes 3D, un fer à souder et un peu de temps on pouvait réaliser des exploits, mais je ne m’attendais pas à me prendre une si grosse claque en pleine face.

C’est vrai quoi ! Pourquoi payer entre 1.000 et 3.000€ voir plus pour un pédalier haut de gamme quand on peut avoir encore mieux pour moins de 300€ en y mettant juste un peu d’huile de coude ? Et quand je dis encore mieux, c’est sur tous les plans ou presque. Immersion, précision, performances et prix !

Vous avez une imprimante 3D et l’âme du bricoleur ? Alors je vous invite très très fortement à découvrir Lebois Racing !

Le créateur de Lebois Racing est un passionné de simulation automobile qui a créé plusieurs modèles de pédales et même de shifters qui sont loin, mais alors très loin au dessus de ce qu’on trouve dans le commerce. Je vous laisse découvrir son formidable travail en en cliquant juste là ! Il donne ses plans de fabrication et toutes la documentation pour faire le job gratuitement. Oui oui, gratuitement ! Vous n’avez qu’à acheter les matières premières, passer 2 ou 3 week ends sur le projet et voilà vous avez un pédalier simracing de malade.

Vous vous en doutez, je suis déjà en train de me choisir un imprimante 3D pour fabriquer l’un de ses modèles. Je vous montrerais le processus de fabrication et le résultat final dans un prochain article 😉

Alors, quel pédalier simracing est fait pour vous ?

On a fait un très grand tour d’horizon ensemble. J’espère que vous y voyez maintenant bien plus clair dans l’univers du pédalier simracing ! Quel que soit votre budget et vos attentes, les marques ont pensé à tout pour vous satisfaire. Et c’est loin d’être terminé ! Chaque année on découvre de nouvelles marques innovantes créées par de véritables passionnés, je tiendrais évidemment ce guide à jour au fil du temps 🙂

A très vite sur le podium grâce à votre nouveau setup !

A venir très prochainement dans le guide : Pédaliers BJ Simracing.

Les meilleurs Volants
Logo