Fanalab : comment trouver votre retour de force idéal ?

Vous venez de vous offrir un CSL DD, un GT DD pro ou encore un Fanatec DD1 ou DD2 ? Il est grand temps d’aller le configurer via les logiciels fournis par Fanatec. Le Fanalab va vous permettre de rapidement trouver votre retour de force idéal. Mais j’ai remarqué que pour les nouveaux utilisateurs, c’est un logiciel qui avait tendance à faire peur. Certains n’hésitent pas à dire que c’est une usine à gaz.

Pourtant, vous allez le voir dans cet article, il est en réalité très simple d’utilisation. Le véritable problème, ce sont les termes techniques du retour de force (identiques chez toutes les marques) que les nouveaux joueurs ont souvent du mal à interpréter. Et sincèrement, ça se comprend. Les marques ne font pas vraiment d’efforts pour les expliquer correctement… Ou au moins clairement.

Aujourd’hui, ma mission va donc être de vous rendre le Fanalab aussi simple que possible. Et surtout de vous expliquer aussi concrètement que possible ce qui se cache derrière les termes techniques de réglage du FFB (retour de force). Prêt ? C’est parti !

Petit Disclaimer quand même :
En réalité, rien ne vous oblige à utiliser le Fanalab. Vous pouvez très bien régler votre volant depuis le Fanatec Control Panel. Ca fait le taf, par contre évidemment vous n’aurez pas accès à toutes les options.

Télécharger le Fanalab

Avant de commencer, il faut bien entendu installer le logiciel. Si ce n’est pas déjà fait, voilà le lien Fanatec qui permet de le faire. Une fois téléchargé, vous pouvez décompresser le fichier ZIP et lancer l’application pour qu’elle s’installe d’elle même. En tout et pour tout, vous en avez pour 2 minutes.

Première étape : connecter le Fanalab à une simulation

La première fois que vous ouvrez le Fanalab, votre première mission va être de le relier à un premier jeu. Vous allez donc aller dans le menu le plus à droite de l’écran qui se nomme « Game Profile ». Sur la gauche vous trouverez alors une liste de jeux. Cliquez sur le jeu par lequel vous voulez commencer. Puis sur les deux boutons verts « Enable telemetry » et « Enable Fanalab’s game LED/Hardware support ».

Ne vous en faites pas, vous n’aurez pas à revenir souvent sur cette page. En général vous n’y reviendrez que si la simulation a subi une mise à jour.

Ensuite, nous allons aller sur la page « Main », c’est ici que vous allez retrouver vos périphériques branchés. Si vous avez allumé votre base et branché vos périphériques de la marque, ils devraient tous apparaître ici. On ne passera pas vraiment plus de temps sur cette page. Ce qui nous intéresse avant tout c’est d’aller taper dans les réglages du FFB 😉

Partir sur de bonnes bases

Pour démarrer vos réglages dans de bonnes conditions, vous pouvez vous rendre sur le Forum de Fanatec (Voilà le lien !). Vous y trouverez des recommandations de réglages sur le Fanalab ainsi que sur votre jeu. Ces suggestions peuvent vous servir de base de travail pour aller trouver petit à petit exactement ce que vous voulez ressentir.

L’idée c’est de partir de ces réglages, de rouler un peu pour comprendre les informations que transmet le volant. Puis tester chaque ligne de réglage une par une pour ressentir pleinement à quoi chacune sert.

Comment on va procéder ensemble ?

On va voir point par point à quoi servent concrètement les différents réglages fins présents sur cette page. Vous verrez que certains paramètres ne vous serviront probablement jamais. Vous allez les régler une fois puis n’aurez plus à y revenir. Alors que vous aurez surement envie d’en faire évoluer d’autres avec l’expérience. L’objectif étant de toujours mieux comprendre ce qui se passe entre votre véhicule et le bitume.

Réglages de la page Tuning Menu du Fanalab

La page de réglages FFB du Fanalab

OK. Je vous invite à aller sur la page Tuning Menu maintenant. C’est là que tout va se jouer pour votre retour de force. Précision importante : selon la base et le pédalier que vous possédez, vous aurez peut être des options en moins. Ne vous affolez donc pas c’est parfaitement normal, faites votre shopping !

Device Set Up

  • C’est quoi ? Choix de la sauvegarde de réglage
  • Options : 1 – 2 – 3 – 4 – 5

L’un des avantages majeurs du Fanalab c’est le fait de pouvoir créer 5 réglages complètement différents. De les enregistrer. Puis de pouvoir passer de l’un à l’autre sans avoir besoin de mettre votre course en pause et ce en 2 actions directement sur votre volant.

Ce sont les seuls à avoir aussi bien intégré la modification de réglages en course. Et à mon sens, c’est déjà ce qui rend ce logiciel plus attractif que tous les autres. Donc concrètement, là vous aller choisir quel sauvegarde de réglages vous voulez modifier.

SEN Maximum Steering Angle

  • C’est quoi ? Angle de braquage maximal
  • Options : 90 à 2520° (ou Automatique)

Ici, vous allez définir l’angle de braquage maximal que peux faire votre roue de volant. En clair, le nombre de tours. Si vous voulez bloquer votre roue de volant à 360°, 540°, 700°, 980°, 1080° etc. C’est possible.

Mettez-le sur Auto et c’est le jeu qui se chargera tout seul de définir le bon angle de braquage. Un réglage que vous n’utiliserez probablement jamais 😉

FF Overall FFB Setting

  • C’est quoi ? Puissance du retour de force
  • Options : OFF à 100%

Il s’agit de la puissance maximale délivrée par la base. Par exemple, si vous avez une base Fanatec CSL DD, en mettant le réglage à 100% vous avez vos 8Nm de pic. En le mettant à 50 vous n’aurez que 4Nm de couple. C’est aussi simple que ça.

Vous me mettez ce réglage à 100 et vous n’y toucherez plus jamais… Pour baisser la force du couple vous passerez par le jeu pour éviter de perdre en capacité de détails de la base.

Trouvez VOTRE bonheur !
Il y a deux écoles concernant ce réglage. Ceux qui mettent le FFB de la roue à 100% et modulent la puissance dans le jeu. Et ceux qui réduisent la puissance de la roue et mettent le jeu à fond. Rien ne vous oblige à faire comme moi, testez et voyez ce qui vous donne le meilleur retour de force.

FFS Force Feedback Scaling

  • C’est quoi ? Etalonnage
  • Options : Peak ou Linear (pic ou linéaire)

Là on arrive sur un réglage bien chiant à expliquer. Si vous laissez le réglage sur Peak (Pic) le retour de force ne va jamais hésiter à envoyer le maximum de puissance de la base en cas de besoin. Il ne lissera pas non plus les différences de forces qui vont être transmises si vous passez du bitume à un vibreur. Ou encore si vous heurtez un mur.

En le mettant sur Linear (linéaire) le retour de force va avoir tendance à « lisser » les effets et éviter d’envoyer des « décharges » de force brute. Selon la base que vous possédez je vous recommande des approches différentes.

Sur une base CSL Elite ou Clubsport V2.5 (donc à courroie), je mettrais plutôt le réglage sur Pic. Pourquoi ? Parce que la mécanique de la courroie a déjà naturellement tendance à lisser les effets. Et ces bases sont sur des puissances limitées entre 6 et 8Nm au maximum. Les pics de force seront gérables.

Pareil sur CSL DD ou GT DD Pro 5 à 8Nm. Là on est sur Direct Drive mais la puissance étant limitée, j’ai tendance à rester sur Pic.

Par contre, si vous êtes sur DD1 ou DD2, là le réglage Linéaire du Fanalab prend tout son sens. Vous avez suffisamment de puissance dans la base pour avoir autant de force que vous le voulez. Et vous pouvez profiter du lissage plus naturel qu’apporte le réglage linéaire. Bon, comme toujours, testez et faites-vous votre propre avis.

NDP Natural Damper

  • C’est quoi ? Effet d’amortissement
  • Options : OFF à 100%

Le damper c’est un effet d’amortissement qui est ajouté au retour de force que vous envoie la roue. De base c’est réglé à 50%. Concrètement si vous le coupez, vous remarquerez que tous les effets sont comme amplifiés. Les vibreurs, les changements de grip, tout semble un peu plus en dents de scie.

En le montant autour des 50%, on s’aperçoit que la force semble « lissée ». C’est à dire qu’il y a moins d’écarts entre les effets envoyés dans vos mains. C’est un effet qui permet aussi d’éviter ce qu’on appelle l’oscillation.

L’oscillation, c’est quand vous lâchez votre volant en ligne droite et qu’il se met à partir dans tous les sens tout seul. Le damper permet de réduire voire de couper ça. Attention par contre à ne pas le mettre trop fort. Vous perdriez alors pas mal de détails fins.

NFR Natural Friction

  • C’est quoi ? Friction de l’arbre de direction
  • Options : OFF à 100%

On passe à la friction de la roue. C’est un effet qui va venir lui aussi s’ajouter à ce que vous envoie le jeu. Cette fois, l’objectif est d’ajouter en friction dans la rotation de la roue. Tourner le volant demandera donc plus d’énergie. Tout simplement !

NIN Natural Inertia

  • C’est quoi ? Inertie de la roue de volant
  • Options : OFF à 100%

Cet effet va ajouter de la force d’inertie aux mouvements du volant. Pratique si vous voulez avoir la sensation du poids du véhicule qui se déporte d’un côté ou de l’autre. Ca peut aussi vous être utile en drift pour impulser un mouvement dans un sens puis dans l’autre à la roue avec plus de facilité.

INT FFB Interpolation Filter

  • C’est quoi ? Remplissage des trous dans la communication entre le jeu et la roue
  • Options : OFF à 20

Voilà un terme bien compliqué pour expliquer un truc très simple. En résumé, votre jeu envoie des informations à votre volant qui va ensuite les traduire pour que vos mains les comprennent. Mais le problème c’est que la communication n’est pas à 100% fluide. Le jeu envoie des informations à un intervalle donné et entre les infos, c’est le vide.

Pour imager, c’est comme quand vous avez une conversation téléphonique avec quelqu’un qui a un mauvais réseau. Les mots sont hachés et vous êtes obligé de vous concentrer pour comprendre le sens de la phrase.

L’interpolation c’est exactement pareil. Le jeu envoie des données « hachées » et le logiciel va combler les trous pour que tout soit le plus fluide et compréhensible possible. Essayez différents réglages d’interpolation selon les simus que vous utilisez.

Vous verrez que sur certaines simus comme iRacing ou AC, la différence est facile à remarquer alors que sur d’autres comme ACC, c’est bien plus subtil. Ca vient tout simplement du nombre d’informations envoyées chaque seconde par le jeu. Plus ce nombre est élevé, moins l’interpolation sera nécessaire.

Les 4 réglages suivants vont venir filtrer les filtres d’effets provenant du jeu. L’idéal est de les régler dans le jeu lui même. Si vous voulez faire des ajustements à la volée dans le Fanalab pourquoi pas… Mais le plus efficace reste de régler ça directement in-game.

FEI Force Effect Intensity (Filtre les effets du jeu)

  • C’est quoi ? Intensité des effets du jeu
  • Options : OFF à 100%

Les effets comme les vibreurs, effets de route etc. On peut monter ou baisser ce qui vient du jeu ici. Ca n’affecte pas la force générale, juste les effets envoyés par le jeu.

Par exemple si vous trouvez que les vibreurs sont beaucoup trop violents par rapport aux forces de virage que vous avez en jeu, vous pouvez jouer là dessus. Mais vous pouvez régler ça directement ingame hein.

FOR Game Force Effect Strenght (Filtre les effets du jeu)

  • C’est quoi ? Force des effets du jeu
  • Options : OFF à 120

Comme le précédent, sauf que cette fois on va agir sur la force en virage envoyée par le jeu.

SPR Game Spring Effect Strenght (Filtre les effets du jeu)

  • C’est quoi ? La roue revient au centre toute seule
  • Options : OFF à 120

Quand vous êtes dans les menus de jeu, généralement un effet fait en sorte de toujours recentrer la roue de volant. Et bien c’est ici que vous allez pouvoir alléger ou durcir cet effet.

DPR Game Damper Effect Strenght (Filtre les effets du jeu)

  • C’est quoi ? Effet d’amortissement du jeu
  • Options : OFF à 120

On a déjà parlé des effets d’amortissements, ici on va pouvoir augmenter ou réduire les filtres d’amortissements créés par le jeu.

BLI Brake Level Indicator

  • C’est quoi ? Vibrations de la pédale de frein
  • Options : OFF à 100

Si vous avez un pédalier Clubsport V3, vous aurez peut être remarqué qu’il possède des moteurs de vibrations. Ces moteurs sont situés derrière la pédale d’accélérateur et la pédale de frein.

Ce réglage qu’on peut traduire par Indicateur de Niveau de Freinage vous permet de déclencher des vibrations sur la pédale de frein. Vous allez donc pouvoir choisir à partir de quand ces vibrations se manifestent. Personnellement je les règle sur 100%, la pédale vibre donc quand j’applique 100% de force de freinage. Mais vous pouvez le régler à 95 ou 98% par exemple pour être prévenu que vous arrivez à la force de freinage maximale sous peu.

SHO Vibration Strenght

  • C’est quoi ? Puissance des vibrations de la pédale de frein
  • Options : OFF à 100

Comme le réglage précédent, celui-ci est disponible pour les possesseurs de pédaliers Clubsport V3. Vous aviez réglé le moment à partir duquel les vibrations commencent. Et bien maintenant vous pouvez régler leur puissance tout simplement.

MPS Multi-position Switch

  • C’est quoi ? Mode d’utilisation des palettes d’embrayage
  • Options : A – B – C – D

Seulement sur les roues qui ont des palettes d’embrayage comme la McLaren GT3 ou celles équipées du module de palettes Podium. Vous pouvez définir à quoi servent ces palettes. Vous pouvez les utiliser en Bite Point, pour que chaque palette ait par exemple 50% d’embrayage chacune pour faire de beaux départs arrêtés.

Mais vous pouvez aussi choisir d’avoir une palette d’embrayage et une de frein à main. Une palette d’accélérateur et une de frein. Ou encore d’en faire des axes paramétrables à vonlonté.

BRF Brake Force Level

  • C’est quoi ? Force nécessaire pour freiner
  • Options : 0 à 100%

Encore un réglage que vous n’utiliserez pas souvent mais qui a une importance capitale. Il s’agit de régler la force que vous devrez appliquer sur le capteur de pression de votre pédale de frein pour freiner à 100%. D’origine, ce réglage est à 50%. Partez de là et montez le de 5% en 5% jusqu’à trouver votre force idéale de freinage. Mais attention, ne le montez pas trop fort non plus, sur les longues sessions vous finiriez par vous haïr 😉

Dynamic FFB

Les effets dynamiques se divisent en 2 groupes. Ils ne sont pas modifiables depuis la roue de volant, vous devrez donc passer par le Fanalab directement pour ceux là. Heureusement ils ne seront pas utilisés au quotidien.

Damper Overlay

Voilà un effet d’amortissement qui peut être déclenché à partir d’une certaine vitesse et réglé en intensité. On ne va pas réexpliquer l’amortissement, vous avez déjà compris le concept. A vous de tester en jeu pour voir si ça vous semble indispensable !

Driving Reverse

Le dernier effet qu’on voit aujourd’hui permet d’ajuster le retour de force en marche arrière. Un ajout assez utile même si on n’en n’a pas l’utilité tous les jours…

Profils de jeux sauvegardés

Si vous retournez sur la page Game Profiles, vous pourrez aller créer des sauvegardes de réglages. Ces sauvegardes viennent en supplément des 5 que vous pouvez avoir en permanence sous les doigts avec votre roue de volant. Ca peut vous permettre de créer des réglages pour plus de jeux ou plus de véhicules (pourquoi pas…).

Par contre, je tiens à signaler que j’ai parfois eu des petits soucis avec ces sauvegardes. Par exemple, en chargeant une sauvegarde sur mon réglage n°1, ça me faisait parfois sauter le réglage 4 ou 5. Ca ne le fait pas à chaque fois, je dirais que ça m’arrive une fois sur 10, mais au moins vous saurez que ça peut arriver.

Évidemment dans ce cas, il vous suffira de recharger le réglage effacé et tout ira bien 😉

La vérité sur le retour de force (et pourquoi vous ne devriez écouter personne)

1- Le retour de force c’est très subjectif. Tout le monde a des goûts différents là dessus. Ce qui marche parfaitement pour quelqu’un sera horrible pour l’autre. D’ailleurs à chaque fois que j’ai téléchargé des réglages faits par d’autres personnes ils ont fini à la benne après à peine 5min de tests. Faites-vous votre propre opinion !

2- Le Retour de force n’a pas à vocation à copier ce que fait un volant de voiture dans la vraie vie. Car dans la vraie vie ce n’est pas seulement le volant qui vous dit ce que fait votre voiture mais vos sens ! La vue, les vibrations à travers votre siège, les mouvements de caisse et les G ressentis…

Le défi, c’est d’arriver à transmettre un maximum de ces informations qui d’habitude passent par tout votre corps, juste à travers vos 2 mains. Le boulot d’un retour de force c’est de vous donner ces informations le plus clairement, précisément et rapidement possible. Vous devez donc trouver un réglage qui vous donne précisément ce dont VOUS avez besoin pour ressentir les limites de votre véhicule.. Tout le reste c’est de la branlette. Je ne dis pas que c’est mal la branlette… Mais c’est pas ça qui rend performant. (Pas sur piste en tous cas ^^)

Ouf ! On a fait le tour des réglages du FFB du Fanalab

Ca y est, vous avez compris le Fanalab ? Vous êtes prêt à créer le retour de force idéal qui vous donnera exactement ce dont vous avez besoin. Si je n’avais qu’une seule chose à vous dire, c’est de ne pas vous prendre la tête. Mettez-vous sur un circuit et essayez les réglages un à un pour savoir ce qui vous plait ou pas. Pour ma part il m’a fallu une quinzaine de minutes pour trouver les réglages que j’aime. Pour Flo ça a pris 23 minutes au total. Bref, c’est rapide et simple et on ne le fait que très rarement.

Si cet article vous a aidé n’hésitez surtout pas à nous le dire en commentaire ! Ca n’a vraiment pas été simple de trouver des termes compréhensibles pour expliquer chaque réglage et j’espère qu’on aura su éclaircir tout ça pour vous !

14 Commentaires
  1. Merci beaucoup pour la vidéo et toutes les explications qui sont très claires.Maintenant ça va être plus facile !! Votre site est super, bonne continuation.

  2. Tout d’abord félicitations pour vote site.
    Peut-on utiliser fanalab avec une PS5 ? faire les réglages sur PC ok mais ceux-ci seront-ils retranscris sur la PS5 ?
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour et merci beaucoup pour votre message !
      Alors, oui tous les réglages présents sur la page « Tuning Menu », accessibles aussi directement sur le volant sont aussi disponibles sur PS5 et les autres consoles 🙂

      • Hey salut Sam !

        Bien vu , comme d’hab c’est propre !

        C’est quoi la différence majeure entre le contrôle panel fanatec et fanalab ?

        Car sur le contrôle panel tu peus enregistrer 5 Profil différents et changer en course grâce à ta roue ?

        Je suppose qu’il y as beaucoup plus d’options dipo?

        Sinon j’ai un gros TRES GROS problème de vibrations !

        Quand je suis en sous régime, ou sort de la piste , ma roue vibre comme pas possible ( comme les vibrations dégueulasse du g29 , tu captes ? )

        Je ne trouve pas où désactiver les vibrations de ma roue…

        Stp toi qui est bien calé , sort moi de se pétrin , car la c’est un périple semé d’embûches pour pouvoir jouer , sa vibre de partout et cela bousille mon expérience de jeux !

        Merci a toi ou un autre…

        Bye !

        • Salut ! Ah je t’ai répondu sur le commentaire Youtube. Pour résumer :
          Check sur le Fanalab dans l’onglet vibrations, tu dois pouvoir les enlever intégralement.
          Si jamais ça ne résout pas le souci, envoie moi un Screenshot (si tu veux) je regarderais ça de plus près 🙂

  3. Re sam !

    Comme dit ça ne fonctionne pas et impossible de te mettre des screenshots.

    Je ne sais plus ci je te l’ai dit mais je jous sur ps5 a GT7 avec un GT dd pro 8nm et la roue clubsport BMW GT2 v1.

    Apparemment pour fanalab fonctionne uniquement sur pc et il faut le laisser ouvert en arrière plan quand on jous mais vu je suis pas sur pc…

    Voilà .

  4. Bon j’ai réglé le soucis en mettant as 0 voir 50 le FEI .

    Avant il était sur 100, maintenant les vibrations son plus légère et ne font plus se bruit dégueulasse !

    J’espère que cela ne pose pas de soucis de désactiver ce FEI.

    Parcontre j’ai un 2 autre souci…

    1_ a haute vitesse mon volant fait du gauche droite en ligne droite, je crois que cela s’appelle oscillations ??

    2_en fesant la maj de ma base avant j’ai perdu l’option BLI ..

    Voilà merci Sam d’avance !

    • Ah top, bon un souci de moins ^^
      Pour l’oscillation tu peux soit jouer sur le damper soit sur l’interpolation. Test d’abord avec l’interpolation et si vraiment ça persiste le damper fera l’affaire mais si tu le montes trop ça va bouffer du détail fin.
      C’est sur quelle simu que t’as ces oscillation ?

  5. Je jous que sur gt7 ps5

  6. J’avais essayé de régler comme tu as expliqué mais en vrai j’ai pas compris correctement , ducoup j’ai remis les paramètres recommandé par fanatec pour gt7 et c’est bon , c’est bien mieux…
    Dommage que je n’arrive pas à régler mes paramètres…
    Merci quand même !
    Bye

    • Avec les réglages de base au moins t’as un setup stable. Hésites pas à prendre le temps de tester chaque réglage un par un pour trouver la limite niveau vibrations et oscillations comme ça au fil du temps tu pourras vraiment te faire un retour de force sur mesure

  7. Alors la, sincèrement !? CHAPEAU !
    Et surtout un ÉNORME merci !

    Putain, de bordel de merde !
    Mec comment tu gère, c’est propre et simple à lire et comprendre, merci beaucoup.
    Moi qui a acheter un dd1 comme premier volant et F1 22 comme premier jeu, j’allais le revendre au bout de 20min !

    J’ai tout chercher sur YouTube ou Google, mais jamais rien en Français, incompréhensible !
    Et la je suis tomber sur toi !
    Dieu ! Nan sérieux, franchement mec, merci beaucoup, c’est vraiment claire et précis, ça m’aide énormément et je prends enfin du plaisir à jouer !
    Grâce à toi, change pas vraiment merci !!

    Ps : toute petite question, les led sur mon volant f1 v2x ne s’allume pas, comment faire ?
    Je joue sur Xbox serie.
    Merci à toi, continue comme ça ! 👌🏼

    • Merci beaucoup pour le message, si ça a pu t’aider à prendre du plaisir en piste alors c’est mission accomplie 🙂

      Sur X Box les LEDs c’est une bataille à chaque fois, sur F1 22 en théorie tu devras avoir dans les options une case pour activer les LEDs Fanatec par contre impossible de modifier les types d’affichage. En espérant que ça fonctionne chez toi ! N’hésites pas à me dire si ça marche toujours pas

Laisser un commentaire

Le blog Simracing de Sam et Flo
Logo