Test du Simagic P2000, le pédalier hydraulique aux réglages dingues

Aujourd’hui on part ensemble tester le pédalier simracing hydraulique Simagic P2000. Flo et moi-même avons eu la chance de le mettre à rude épreuve pendant plus de 2 mois et demi et il est grand temps de vous livrer cette review que beaucoup attendaient depuis un moment.

Alors est-ce que ce modèle qui est, soit dit en passant, le pédalier hydraulique le moins cher du marché, vaut vraiment le détour ? Et est-ce qu’il a su gommer ses défauts de jeunesse pour nous procurer des sensations haut de gamme mais surtout une fiabilité à toute épreuve ? C’est ce qu’on va voir ensemble !

Test du Simagic P2000, le pédalier hydraulique aux réglages dingues
Un excellent pédalier très évolutif et dont les réglages permettent d’en faire à peu près tout ce qu’on veut. Attention toutefois au joueurs débutants : ce modèle n’est pas plug and play et demande de passer un peu de temps à le régler pour en profiter à fond. Une fois que c’est fait par contre, il est excellent.
Il nous plaît pour…
  • Finition magnifique
  • Construction tout alu
  • Possibilités de réglages très étendues
  • Le ressenti est vraiment modulable pour que tout le monde puisse trouver son idéal
  • Le prix qui en fait le pédalier hydraulique le moins cher du marché
  • Le logiciel SimPro qui permet de créer des coures sur mesure
Attention à…
  • Un châssis très rigide sera évidemment nécessaire
  • Pas du tout plug and play (il faut le monter et le régler)
  • Les pédales d’accélérateur et d’embrayage un peu bruyantes lorsqu’on les relâche
  • L’hydraulique expose à des risques de fuites, même si ça reste rare. Attention aux parquets

Le Simagic P2000 techniquement ça donne quoi ?

CompatibilitéPC uniquement
Pédales2 à 3 pédales selon l’option choisie
AccélérateurMouvement assuré par un Damper, dureté réglable
Capteur Load Cell
FreinFrein hydraulique (cylindre maître + esclave)
Dureté réglable via des ressorts (fournis)
Capteur Load Cell 100Kg
Embrayage (en option)Mouvement assuré par un ressort, dureté réglable (fournis)
Capteur Load Cell
VibrationsNon
ConnectiqueLe HUB contenant la carte électronique contient :
1 sortie USB vers le PC
3 entrées (une pour chaque pédale)
1 entrée pour y connecter votre frein à main Simagic TB-1 si vous en possédez un
En optionsPédale d’embrayage
Capteur Load Cell 200Kg
Pédale d’accélérateur longue
Repose pied surélevé
Repose pied en fibre de carbone
Repose talon en aluminium

C’est parti pour le montage du pédalier

Première chose à savoir sur ce beau pédalier, il n’est pas livré 100% monté. Mais je vous rassure tout de suite, vous n’aurez que quelques vis à poser pour le montage. Selon les options que vous aurez choisi ça prendra entre 5 et 20 minutes. Et bien entendu, toute la visserie et l’outillage sont fournis.

Mais avant de monter tout ce matériel, on prend quand même une petite claque visuelle. La finition des bras et des plaquettes de pédale est tout simplement exemplaire. Un vrai plaisir pour les yeux. Pour ceux qui connaissent Simagic, évidemment, ça ne sera pas une surprise. Ils font toujours du magnifique boulot.

la plaque en alu du Simagic p2000

La première chose à déballer c’est la plaque support en aluminium. Elle est massive et très épaisse (9mm). Autant dire que ce n’est pas de là que vous risquez d’avoir de la flexibilité en course.

On y retrouve tous les pas de vis nécessaires pour poser les pédales dans différentes configurations, toutes les options disponibles et bien sûr pour le fixer solidement à votre châssis.

Au niveau des configurations, vous avez trois zones pour poser vos pédales sur la plaque. Les zones gauche et droite proposent 4 emplacement qui permettent d’avoir un débattement maximal de 3cm d’un côté ou de l’autre. Et la zone centrale a 7 emplacements pour un débattement maximal de 9cm. Autant dire que l’excuse des pédales mal positionnées a été atomisée.

Assemblage des pédales

Vous pouvez ensuite sortir les bras de pédales et leur plaquettes, il est temps de les assembler.

Chaque plaquette dispose de plusieurs pas de vis pour faire varier la hauteur selon vos préférences personnelles.

La plaquette du frein peut aussi être positionnée en position horizontale (dans le sens de la largeur plutôt que la hauteur).

Aller, on va passer à l’étape la plus satisfaisante, poser les pédales sur la plaque. Chaque pédale dispose de deux pas de vis. Un à l’avant et un à l’arrière. Vous n’avez qu’à choisir l’écartement que vous souhaitez mettre entre vos pédales sur la planche, visser. Et voilà ! Attention quand même à un petit point : Si vous voulez vous faciliter la vie, ne serrez pas tout de suite à fond vos pédales d’accélérateur et d’embrayage. Il y a de grandes chances que vous les ayez positionné pile au dessus de pas de vis qui permettent de fixer la planche au châssis.

Pour poser le cylindre récepteur du frein hydraulique vous avez le choix. Soit utiliser la petite équerre en alu fournie pour positionner le cylindre en position allongée. Soit ne pas utiliser l’équerre mais l’installer sur le pas de vis prévu pour lui qui permet de le mettre en position verticale. Personnellement, je vous invite à le poser verticalement. Ca vous permettra de faire vos réglages de dureté sans avoir à démonter quoi que ce soit pour avoir accès aux ressorts et au capteur. En le posant à la verticale les réglages sont très très facilités.

Le cylindre récepteur en position allongée grâce à l’équerre en aluminium fournie
Ou bien debout en utilisant le trou de fixation prévu sur la plaque

On pose la plaque carbone ?

Là vous vous dites qu’il est temps de poser les entretoises, la planche en carbone et la talonnette n’est -ce pas ? ERREUR FATALE ! Si vous les installez tout de suite, vous n’aurez plus accès aux trous de fixation pour poser le pédalier sur le châssis. Je vous invite donc à les garder de côté pour le moment et de ne les poser qu’une fois le pédalier fixé au châssis.

On passe aux réglages du Simagic P2000

L’angle de pédales se fait sans outils en retirant une goupille qui retient un axe. Cet axe s’enlève aussi facilement à la main et permet de libérer le bras de la pédale pour changer l’inclinaison, tout simplement.

changer la position du bras du pédalier simagic p2000
La goupille se retire facilement pour qu’on puisse retirer l’axe en quelques secondes.

Comment changer la dureté de l’accélérateur ?

C’est probablement la chose la plus simple à faire sur le P2000. Il suffit de tourner la molette présente sur le Damper (amortisseur) de la pédale.

Vous avez le choix entre 6 duretés différentes. Ma préférée est la dureté « 4 » mais à vous de choisir celle qui vous donne le meilleur feeling 😉

Vous pouvez aussi modifier la longueur de course de la pédale avec la bague présente elle aussi sur le mécanisme au niveau du bras de pédale. Mais évidemment, pensez bien à recalibrer après l’avoir modifié !

Comment changer dureté du frein ?

On passe ensuite au changement de la dureté du frein. Là il faut mettre un petit coup de clé sur la vis qui bloque la bague de serrage des ressorts pour la libérer. La bague se dévisse ensuite tout simplement à la main. Je retire complètement la bague, puis la cellule Load Cell et son support. Et voilà l’accès aux ressorts est libre !

Les suggestions de ressorts de Simagic selon le ressenti voulu.

Simagic a eu la bonne idée de fournir 6 ressorts avec le pédalier. Ca vous donne une tonne de choix différents pour créer le ressenti que vous voulez précisément obtenir.

Ce qu’on a préféré avec Flo ce sont les configurations dures Rouge/Rouge et Rouge/Vert. Un frein dur permet une bien plus grande précision dans les freinages dégressifs. Les chronos en témoignent chez tous ceux qui ont choisi de s’y mettre !

Astuce de pro (merci The French Simracer) :
Tournez jusqu’à ce que la bague soit en contact avec la cellule Load Cell.
Si vous voulez ajouter un peu plus de dureté à l’attaque de la pédale, vous pouvez tourner la bague sur 3/4 de tour ou 1 tour complet pour ajouter du pré chargement sur les ressorts.
Quand vous réinstallez les ressorts et la bague de serrage, pensez bien à toujours serrer la bague de la même manière pour éviter d’avoir à recalibrer sans arrêt 😉

Comment changer le ressort de l’embrayage ?

Vous vous souvenez, dans le carton on a droit à deux ressorts de rechange pour l’embrayage. Ce qui nous donne donc le choix entre 3 modèles, le Bleu (souple), le Rouge (médium) et le Vert (Dur).

Pour les changer c’est très simple. Il va falloir libérer le bras de la pédale en retirant la goupille et l’axe qui servent au réglage d’inclinaison. Puis retirer la longue vis à l’arrière du mécanisme de l’embrayage. Et enfin libérer le ressort à la main. Pour poser le nouveau, on fait exactement la même opération dans le sens inverse.

Calibrer le Simagic P2000 sur le logiciel SimPro

OK, le pédalier est posé, vous avez compris comment régler le matos, super. On passe à la calibration ! Vous allez voir, rien de sorcier. Si vous avez branché votre pédalier directement sur votre base Simagic, sera d’aller dans le menu Devices puis l’onglet Can-Bus pour calibrer le pédalier. Et si vous l’avez branché au PC en direct, rendez-vous sur l’onglet du P2000 sur le logiciel.

La calibration dans le SimPro prend littéralement 2 minutes

Une fois dans la calibration, vous pourrez définir la limite basse et la limite haute de chaque pédale. Mais attention à un point ! Vous allez vite le remarquer, les cellules Load Cell sur toutes les pédales c’est très bien mais c’est surtout très sensible. Le simple fait d’effleurer la pédale envoie déjà un signal au logiciel. Je vous conseille donc de simplement poser votre pied sur la pédale avant de cliquer sur la case « Min » pour calibrer la zone minimum de détection. Ca sera votre zone morte.

Pour les calibrations de zone Max de l’embrayage et de l’accélérateur c’est simple, vous pressez la pédale, cliquez sur « Max » et c’est fini. Pour le frein par contre, voilà ma façon de faire :

  • Pressez la pédale de frein comme si vous faisiez un bon gros freinage et regardez le chiffre qui vous est donné par le capteur. Personnellement ça me donne entre 2200 et 2300.
  • Calibrez votre pédale un peu au dessus de votre chiffre. Pour le faire appuyez un peu plus fort sur la pédale jusqu’à atteindre 200 ou 300 et cliquez sur « Max » pour conserver cette valeur comme maximum.

Cette méthode toute simple (et assez connue je l’admets) permet de garder un peu de force de freinage sous le coude en cas de besoin. Tout en se rapprochant aussi des freinages très durs des véhicules de course.

Modifier les courbes de captation des pédales

Si vous branchez votre pédalier en direct sur le PC, il sera possible de changer les courbes de captation de chaque pédale. A vous de voir ce que vous préférez faire avec ces courbes.

Vous pouvez créer vos propres courbes ou bien utiliser les courbes préfabriquées. C’est surtout intéressant pour l’embrayage et l’accélérateur. Le frein quand à lui aura tendance à rester en linéaire sur une cellule Load Cell, mais rien n’empêche d’expérimenter !

En piste ! Confort et sensations

Bon, en piste ! En tout on a passé un peu plus de 2 mois à utiliser ce pédalier quotidiennement. Et comme d’habitude on est passé par les mêmes phases. Grogne – Compréhension – Acceptation – Plaisir

J’insiste souvent là dessus mais il faut vraiment un temps d’adaptation et de réglages quand vous changez de pédalier. Sur les premiers jours, nous n’avions touché à rien au niveau des ressorts. Le frein était équipé d’un ressort rouge et un jaune. La configuration prévue pour les véhicules sportifs légers. Autant dire que ça ne nous convenait absolument pas.

Après avoir changé pour un combo « Rouge/Rouge » on a tout de suite trouvé nos marques et commencé à performer. Mais le top du plaisir est arrivé ensuite avec le combo de ressorts les plus durs : Rouge/Vert. Là Flo et moi étions aux anges. Encore une fois, prenez vraiment prendre le temps de régler votre pédalier selon vos attentes personnelles. Ca changera vraiment tout à votre expérience en jeu.

En tous cas au niveau de l’utilisation, le Simagic P2000 place la barre très haut. L’accélérateur est très agréable et réactif, le frein au top et l’embrayage simule bien le ressenti qu’on connait sur les voitures réelles. En chaussettes, les plaquettes de pédales sont suffisamment agréables pour que ça reste gérable même avec les ressorts les plus durs mais sur de courtes sessions de jeu bien sur. Pour les sessions longues, des chaussures sont indispensables avec les ressorts durs.

Les pédales d’accélérateur et d’embrayage sont un poil bruyantes quand on les relâche. Mais si vous portez un casque vous les oublierez vite et des plus bricoleurs que moi auront surement une combine pour tuer ce bruit. (Si vous avez une solution n’hésitez pas à la partager en commentaires !)

Pour conclure sur l’utilisation, on a été plus que ravi de ces dizaines d’heures de route dessus. Pour une « entrée de gamme » hydraulique, c’est une belle réussite.

Les options pour booster le P2000

Il existe tout un panel d’options pour vous créer un pédalier adapté à vos besoins. Je vous en dresse une liste juste là :

  • P2000 version 2 pédales
  • P2000 version 3 pédales
  • Pédale d’embrayage seule
  • Talonnette en aluminium
  • Rehausseur de talon en carbone
  • Pédale d’accélérateur longue
  • Cellule Load Cell de 200Kg

Ce qu’on a pensé du Simagic P2000

9.1Score Expert
Un excellent pédalier au rapport qualité/prix incroyable

Si vous cherchez un pédalier haut de gamme mais avec un prix relativement contenu et surtout une TONNE de réglages possibles, le Simagic P2000 a de quoi vous séduire. C’est probablement le modèle le plus versatile qu’on ait testé à ce jour !

Attention tout de même à une chose, ce n’est pas un modèle plug and play. Il faudra l’assembler et le régler quoi qu’il arrive. Et attention aussi à ne pas faire n’importe quoi avec l’hydraulique, ça reste des produits toxiques à ne manipuler qu’avec précaution.

En tous cas nous avons prix beaucoup de plaisir à l’essayer !

Matériaux
9.5
Ergonomie et Design
8.5
Qualité de conception
9
Confort d’utilisation
9
Sensations
9.5
Il nous plait pour…
  • Finition magnifique
  • Construction tout aluminium
  • Capacité de réglages TRES étendue
  • Ressenti extrêmement modulable pour que tout le monde puisse y trouver son compte
  • Le prix qui en fait le modèle hydraulique le moins cher du marché (sans options)
  • Le logiciel SimPro très simple qui permet de créer des courbes sur mesure
Attention à…
  • Un châssis très rigide sera évidemment nécessaire
  • Pas plug and play (il faut le monter et le régler)
  • Les pédales d'accélérateur et d'embrayage un peu bruyantes lorsqu'on les relâche
  • L'hydraulique expose à des risques de fuites, même si ça reste rare. Attention aux parquets
Test du Simagic P2000, le pédalier hydraulique aux réglages dingues
Un excellent pédalier très évolutif et dont les réglages permettent d’en faire à peu près tout ce qu’on veut. Attention toutefois au joueurs débutants : ce modèle n’est pas plug and play et demande de passer un peu de temps à le régler pour en profiter à fond. Une fois que c’est fait par contre, il est excellent.
Sam

Sam

J’ai toujours rêvé de devenir pilote de F1 ou capitaine de paquebots. Finalement j’ai acheté un PC et je me suis mis au simracing. Avec Flo, on part régulièrement à la découverte de matériel et d’expériences simracing à partager avec vous que ce soit sur le blog ou sur la chaîne YouTube !

4 Commentaires
  1. Bonjour Sam pour tous ces tests qui sont très utile pour nous Simracer.

    Peux tu me dire ta préférence après plusieurs semaines de test entre le asetek forte et le simagic P2000 car à tarif de base ils se situent à peu près au même tarif (le 2 pedales)

    Merci

    • On va même faire mieux ! Avec Flo on vous prépare une vidéo pour parler Hydraulique vs élastomères comme ça chacun pourra faire le choix le plus judicieux selon ses préférences en terme de réglages/entretien et goûts en terme de ressenti 🙂
      Mais pour te répondre sur ces deux là, ce sont vraiment deux pédaliers avec des « âmes » différentes. Le Forte c’est le côté super finition, freinage inédit et plug and play mais avec moins de réglages possibles. Et le P2000 c’est le côté freinage conventionnel, plaisir (ou pas) de monter son matos et une tonne de réglages pour s’adapter à n’importe quelle situation.

  2. Bonjour a vous.

    Je cherche à savoir si il serait possible de le mettre sur le next level racing 2.0 (car j’ai vue des heusikveld sprint monter sur se well stand) et cherche a améliorer mon setup actuelle qui est constituée d’un CSL DD sur le bureau et du pédalier CSL . Et je voulais savoir si en faisant l’achat de se stand je pourrais y mettre le magnifique P2000 de simagic. (Et je n’est pas la place pour plus qu’un Well stand.)

    Merci bien, pour une éventuelle réponse.

    Merci pour se contenus de qualité que vous fournissez a travers votre chaîne YT et se blog.

    Bonne fin de journée

    Maxence

    • Bonjour Maxence,
      dans l’idée c’est possible mais c’est quand même un pédalier assez lourd qui selon les réglages peut être très exigeant avec le châssis en terme de rigidité. Après le NLR est quand même assez solide sur la partie pédaliers et vu les emplacements des fixations tu ne devrais pas avoir les mêmes soucis de flexion que moi sur le TR8 ^^

Laisser un commentaire

Le blog Simracing de Sam et Flo
Logo