Top du top

Découverte du Fanatec DD2 : Le haut de gamme de l’écosystème Fanatec

La base Direct Drive Fanatec DD2 représente pour beaucoup le sommet du simracing compatible consoles. La marque allemande s’est enfin décidée à réapprovisionner les stocks sur ce modèle emblématique et on en pour faire un point détaillé sur le modèle haut de gamme de Fanatec !

Avec un prix affiché à près de 1.500€, on est en droit de se demander si l’investissement vaut vraiment le coup. Après tout, le marché des bases Direct Drive s’est énormément développé depuis 2020 avec des modèles accessibles au grand publique. Je pense par exemple au Fanatec CSL DD et son tarif compris entre 350 et 500€ selon les options choisies. Ou encore le Moza Racing R9 lui aussi proposé en dessous des 500€.

Alors, est-ce que le Fanatec DD2 vous en donnera vraiment pour votre argent ? C’est parti pour la découverte !

Le Fanatec DD2 d’un point de vue technique

  • Compatibilité : PC, X Box Series
  • Dimensions : 51 x 26 x 28 cm
  • Moteur : Direct Drive
  • Couple : 25Nm
  • Amplitude de braquage : Théoriquement Illimité (limitée électroniquement à 2520° et ajustable via le Fanalab)
  • Connectique : 1 alimentation, 1 sortie de données, 1 Kill switch (arrêt d’urgence), 1 sortie USB vers le PC, 1 connectique pour débrider la puissance du moteur, 2 sorties pour Shifters, 1 sortie pour le pédalier, 1 sortie pour le frein à main, 1 sortie CAN
  • Mode de fixation de la roue : Quick Release
  • Ecran OLED : 2,7 »
  • Poids : 7,4Kg
9.3
La base Fanatec DD2 revient en force dans le catalogue de la marque allemande

Le Fanatec DD2 en bref Top du Top

Une excellente base haut de gamme qui ravira les inconditionnels de l’écosystème Fanatec !

Design et ergonomie

« Non de non, c’est du lourd ! ». Ca c’est la première réaction qu’on a eu en sortant la base de son carton. Plus de 7 Kg ça fait les muscles, mais surtout ça demande de posséder un cockpit solide fiable et très rigide pour encaisser son poids et son couple de 25Nm. Dans le carton on retrouve :

  • La base Fanatec DD2
  • Une clé de débridage moteur
  • Le Kill Switch (arrêt d’urgence) et son câble
  • L’alimentation
  • Un câble USB

Je ne sais pas si c’est un oubli dans mon carton mais je n’ai pas trouvé de vis M6 à l’intérieur pour fixer la base à mon châssis. Bon, j’en ai en stock mais j’imagine que ça peut être frustrant pour un nouveau pilote de déballer son DD2 pour s’apercevoir qu’il va falloir aller faire des courses pour l’installer !

La base en elle même est très bien finie, la finition carbone est belle et tout est monté avec soin. A noter que les plaque de carbone sur les face latérales et la face supérieure sont aimantées à la base. Vous pouvez donc les retirer pour customiser votre matériel.

A l’arrière de la base on retrouve toutes les connectiques et le bouton d’alimentation principal (que vous n’utiliserez probablement jamais mais je vais y revenir). Ainsi que le grille du ventilateur qui vient refroidir le moteur du DD2.

Le bouton d’arrêt d’urgence et d’alimentation

Le bouton d'arrêt d'urgence Fanatec

Le Kill Switch (arrêt d’urgence) est composé d’une coque en plastique et d’un gros bouton rouge qui coupe l’alimentation de la base quand il est actionné.

Pour redémarrer la base il suffit de tourner le bouton d’arrêt d’urgence pour le désengager et d’appuyer sur le bouton d’alimentation qui est juste en dessous.

C’est d’ailleurs très certainement ce bouton d’alimentation que vous utiliserez au quotidien. Après tout personne n’a envie d’aller chercher le bouton d’alim principal derrière la base à chaque fois 😉 Pour fixer l’arrêt d’urgence vous disposez de pas de vis M6 sur 3 de ses côtés.

L’alimentation est juste MASSIVE, plus de 53cm de long, et possède son propre ventilateur pour la tenir au frais.

Installation du Fanatec DD2

OK, on passe à l’installation sur mon châssis. Comme d’habitude chez Fanatec on retrouve 3 pas de vis M6 sous la base. La compatibilité avec à peu près tous les châssis du marché est donc parfaite. Si vous souhaitez installer votre base Fanatec DD2 avec des supports latéraux c’est aussi possible. Dans ce cas vous utilisez les 2 pas de vis présents de chaque côtés.

N’ayant pas (encore) de moyen de fixer le bouton d’arrêt d’urgence près de mes jambes, je décide de le fixer au niveau de mon shifter. Où que vous décidiez de l’installer, pensez bien à le mettre loin de votre roue de volant. Vous devez pouvoir accéder à l’arrêt d’urgence très vite et sans risquer de vous blesser. Le câble de 2 mètres livré avec le bouton est très largement suffisant pour l’installer n’importe où.

Une fois le clé de débridage branchée, et l’USB vers mon PC raccordée, je branche l’alimentation. Jusque là rien à signaler. Je pose ma roue de volant grâce au Quick Release QR1 et on est prêts à passer aux réglages.

Le Quick Release de la discorde

Petit bémol quand même sur le Quick Release. Pour une raison qui m’échappe il semble moins performant que celui de mon CSL DD ! Avec ma roue Formula V2.5 je remarque qu’il y a un peu de torsion latérale possible, comme si la pièce « male » du Quick Release du DD2 était un dixième de millimètre trop fine.

En resserrant la molette de sécurité, on vient compresser un caoutchouc qui est là justement pour palier ce problème. Mais même si c’est atténué, j’ai encore un peu de torsion possible entre ma roue et l’arbre de direction.

Les volants Fanatec sont livrés avec une vis de sécurité qui vient se prendre directement dans l’arbre, mais là encore ça n’a pas solutionné le souci.

Le quick Release du Fanatec DD2, peut être son seul point faible

Alors, OK ce n’est pas très grave, mais la flexibilité ça fait perdre de la précision sur les détails très fins du retour de force envoyé par le moteur. Je suis donc très impatient que Fanatec nous sorte enfin son QR2 dont on nous parle depuis des années !

On passe aux réglages dans le Fanalab

Une fois le dernier driver téléchargé, c’est parti pour les réglages dans le Fanalab. Comme toujours sur les bases Fanatec vous pouvez créer 5 réglages différents pour différents styles de conduite ou différents jeux.

Le Fanalab est conçu de manière très claire et intuitive, vous n’aurez donc aucun mal à trouver les réglages qui vous donnent exactement les sensations que vous recherchez avec votre base.

Dans le menu de réglages (Tuning Menu)

  • Degré de rotation de l’axe de direction
  • Puissance du retour de force
  • Puissance de vibrations du volant : si votre volant possède des moteurs de vibration dans ses poignées
  • Force de vibration de la pédale de frein
  • Force de vibration de la pédale d’accélérateur
  • Le niveau de puissance des effets de retour de force du jeu
  • Effet de spring : la force que délivre le volant pour se recentrer en course ou dans les menus du jeu
  • Niveau de damping du jeu : permet de contrôler les oscillation du volant en course et simuler la friction des pneus sur le sol à l’arrêt
  • Damper naturel : Permet d’ajuster le damping en supplément des réglages in-game
  • Niveau de friction : Ajoute un niveau de friction au dessus des effets du jeu
  • Intensité du retour de force : pour rendre le retour de force plus « doux/lisse » ou bien l’intensifier

On peut ensuite passer au menu « Dynamique FFB »

Ce menu va vous permettre de couper les effets d’oscillation à haute vitesse en ligne droite si vous avez des soucis de ce côté là. Personnellement je l’ai coupé car je n’en n’ai pas eu besoin. Mais tout dépendra bien sûr de votre configuration dans le menu de réglage.

Vous pourrez aussi régler le damping en marche arrière, encore une fois j’ai tout coupé mais faites vous plaisir et expérimentez !

On passe au menu Vibration

C’est là que vous pourrez régler précisément quel type de vibrations vous voulez ressentir. Par exemple, faire vibrer le volant ou les pédales quand le moteur atteint un certain régime. Ou encore quand l’ABS se déclenche.

Personnellement j’ai choisi d’activer les vibrations volant quand le régime moteur atteint 98%. La pédale de frein quand j’atteints 95% de force de freinage et l’accélérateur en cas de patinage des roues.

Le menu LED et Game Profile

Dans le menu LED, vous pourrez ajuster la couleur et les évènements de déclenchement des LEDs de votre roue de volant. Là encore, amusez vous, indicateurs de drapeaux, de glisse, de limiteur de vitesse… J’ai déjà un réglage de LEDs qui me convient donc je n’y toucherais pas aujourd’hui mais sachez que « tout est possible » avec ce menu !

Enfin, le Game Profile vous permet de sauvegarder et charger tous les réglages que vous souhaitez pour les retrouver en quelques secondes. Mais aussi d’exporter vos réglages pour être certain de ne pas les perdre en cas de pépin sur le Fanalab.

Confort et sensations

Pour info : J’essaye cette base avec la roue Fanatec Clubsport Formula V2.5.
Je procède toujours de la même manière pour les tests. Je commence par Assetto Corsa, puis passe sur Assetto Corsa Competizione et rFactor2.

Alors je précise que 25Nm, c’est puissant. Très puissant. Et n’étant ni un bodybuilder ni un pilote professionnel surentrainé, je choisis de ne pousser la puissance du retour de force qu’à 70% soit 17,5Nm.

De plus, la roue Formula V2.5 a un diamètre de 27cm seulement et mécaniquement plus la roue est petite plus la puissance du retour de force se sent intensément dans les bras. J’ai pour habitude de toujours remonter de 5 à 7% la puissance du retour de force quand je passe sur une roue ronde de de 30 ou 32cm de diamètre.

L’objectif n’est pas de devoir se battre avec le volant tout le long de la course mais d’avoir précisément tous les détails du retour de force pour me sentir pleinement connecté à la voiture et à la route. Je veux ressentir que la voiture virtuelle que je pilote est « en vie ».

C’est sur ce point qu’avoir une bonne marge de puissance sur la base Fanatec DD2 se rend la plus utile. Me donner tous les détails, une puissance suffisante pour l’immersion sans jamais atteindre le point de clipping.

L'écran OLED du Fanatec DD2 permet de très facilement changer de réglages

Pour faire vos réglages de retour de force en course, le grand écran OLED du Fanatec DD2 permet de se balader dans les réglages très facilement. Un gros plus par rapport aux simples petits écrans présents sur les roues comme la V2.5. Pas besoin donc de passer du jeu au Fanalab en permanence.

Grâce à l’écran vous avez aussi accès à toutes les informations sur le moteur de la base en temps réel.

L’objectivité n’existe pas dans les retours de force

Une fois le setup bien peaufiné, le ressenti au volant est à la hauteur de mes attentes. On ressent parfaitement chaque bosse, chaque changement de surface de piste ainsi que les forces qui s’appliquent à la voiture. Bref, c’est exactement ce qu’on demande à une base Direct Drive. De la précision, de la fidélité et une immersion maximale en course.

Bien entendu le ressenti d’un retour de force c’est parfaitement et totalement subjectif. Chacun aura des attentes et des opinions différentes. Quand on ajoute les multiples réglages possibles, on se rend compte que c’est très compliqué d’être objectif sur le sujet. En tous cas, pour moi qui suis un habitué des Direct Drive d’entrée de gamme comme le CSL DD, le Simagic Alpha Mini ou encore le Moza Racing R9, je dois avouer que le Fanatec DD2 c’est un autre monde.

Oui, il coûte 3 fois le prix d’un Direct Drive d’entrée de gamme, mais concrètement la puissance et la précision du retour de force est très au dessus de ces modèles.

L’écosystème Fanatec

Choisir un Fanatec DD2 c’est aussi s’ouvrir à tout l’écosystème Fanatec. La marque propose une pléiade de roues de volant pour tous les budgets mais évidemment quand on a une base haut de gamme, ce n’est pas pour y installer une roue low cost. Les gammes Clubsport et Podium sont donc des incontournables pour se faire plaisir dans les meilleures conditions.

Pour les fans de course type Formula c’est certainement la roue Clubsport Formula V2.5 qui retiendra votre attention. Et pour les fans de GT les roues Clubsport RS sont un bon point de départ. Mais si le budget le permet encore les roues Podium Porsche 911 GT3 R sont juste sublimes.

Par contre, si vous voulez profiter à fond de la puissance du DD2, évitez d’y installer des roues de volant équipées du Quick Release Light (la version plastique). Si vous le faites, la base va automatiquement passer en mode bridée pour éviter d’exploser le Quick Release en 10 secondes 😉

tous les volants fanatec

Et en ce qui concerne les pédaliers, si vous recherchez du frein à Load Cell quoi de mieux qu’un Fanatec Clubsport V3 ou V3 Inverted pour compléter votre setup ?

Évidemment rien ne vous oblige à passer par l’écosystème Fanatec, surtout si vous êtes joueur PC… Vous pouvez tout à fait choisir d’installer une autre roue de volant en utilisant un adaptateur universel et un autre pédalier branché directement sur votre PC ou console.

La question de la durabilité

Concrètement sur ce point Fanatec a confiance en son produit. C’est pour ça que la marque propose une garantie de 5 ans sur le DD2. Et mis à part le caoutchouc du Quick Release qui pourrait éventuellement avoir besoin d’être remplacé au bout de quelques années, la qualité de construction laisse penser que la base est presque indestructible.

Mais quelles sont les différences entre le Fanatec DD2 et le DD1 ?

Pour faire un point rapide sur les différences entre le Fanatec DD2 et le DD1, je vous ai préparé un petit tableau comparatif.

CaractéristiqueFanatec DD1Fanatec DD2
Couple20Nm25Nm
Finition AluminiumCarbone
Arrêt d'urgenceNonOui
Garantie3 ans5 ans
Prix1200€1500€

Mon verdict sur le Fanatec DD2

La base Fanatec DD2 revient en force dans le catalogue de la marque allemande
9.3
Top du Top
Fanatec DD2

Le Fanatec DD2 est une excellente base Haut de Gamme. en terme de puissance et de ressenti on en a clairement pour son argent.

Cependant le budget à prévoir laissera pas mal de simracers sur le carreau. Heureusement maintenant tout le monde ou presque peut s’offrir un Direct Drive grâce à l’excellent CSL DD par exemple.

LES PLUS
  • Design réussi et finition parfaite
  • Ventilateurs très silencieux
  • Rapport Couple/Prix
  • Grand écran OLED
  • Logiciel Fanalab intuitif et facile à prendre en main
LES MOINS
  • Le système Quick Release pas encore parfait
  • Tarif très loin d’être accessible à tous les simracers
Je serais ravi d'avoir vos avis !

Laisser un commentaire

Les meilleurs Volants
Logo