Test de la base Fanatec CSL Elite

Quand Fanatec prend d’assaut le marché grand public, ils ne font pas les choses à moitié. La sortie de la base Fanatec CSL Elite en 2016 a marqué un tournant pour la marque et pour l’univers du simracing en général.

C’est à ce moment précis que les joueurs du monde entier ont pu caresser l’espoir de voir les marques haut de gamme commencer à proposer des produits plus accessibles.

Quant aux anciens Rois du marché grand public, c’est ce jour là qu’ils ont commencé à perdre des batailles à chaque sorties de produits. Et si Thrustmaster a plus ou moins tenté de réagir pour garder la tête hors de l’eau, Logitech semble complètement hors concours.

Aujourd’hui avec la sortie du Fanatec CSL DD, les choses sont claires pour tout le monde. Oui, on peut avoir de l’excellent matériel à des prix accessibles à tous. Et oui, Fanatec est bel et bien en train de prendre doucement le dessus sur le marché grand public qui stagnait depuis des années !

Mais si nous sommes là, c’est pour parler du modèle qui a ouvert la voie. Le Fanatec CSL Elite, un véritable Best Seller, aujourd’hui uniquement trouvable sur le marché de l’occasion. J’ai eu la chance d’en trouver un en excellent état et ma mission sera donc de vous donner mon avis sur une question capitale :

Le Fanatec CSL Elite, il vaut encore le coup aujourd’hui ou pas ?

Le Fanatec CSL Elite d’un point de vue technique

La face avant du Fanatec CSL Elite
  • Compatibilité : PC, PS4, X Box
  • Dimensions : 27cm de largeur, 20cm de profondeur plus 4cm pour l’attache de la roue
  • Retour de force : Moteur Brushless à courroie
  • Puissance : 6Nm
  • Amplitude de braquage : 1080°
  • Connectique : 1 alimentation, 2 connectiques pour shifter H et séquentiel, 1 connectique pour pédalier, 1 connectique pour frein à main, une sortie USB vers la console ou le PC
  • Mode de fixation de la roue : Quick Release Fanatec QR1

Design et ergonomie

La version que j’ai pu testé est le CSL Elite PC/PS4. D’un point de vue purement esthétique, la base est sympa même si on est loin de la magnifique finition de la base Clubsport V2.5. La coque est intégralement en plastique. La face avant est texturée à la manière d’un aluminium brossé. On y trouve outre le logo de la marque et du modèle, deux boutons. Le premier est le bouton d’alimentation et le second est le sélecteur de mode.

Sur les flancs le plastic de la coque a été couvert d’un sticker texturé lui aussi.

Sur le dessus on retrouve une plaque en plastic gris avec deux grandes ouvertures de ventilation. Cette plaque grise abrite aussi les 9 LED d’affichage de la télémétrie visibles sur la face avant. A l’arrière on retrouve toutes les connectiques pour brancher votre écosystème Fanatec ainsi qu’une large grille d’aération.

Extérieurement on est donc sur deux produits qui semblent sortis exactement des mêmes moules.

Concernant la roue on est sur un mélange de plastique et de cuir véritable. Les larges palettes mobiles sont toujours robustes et agréables sous les doigts. Ceux qui ont adoré le premier T-GT devraient donc être ravis. Quant à ceux qui se plaignaient de la roue de volant au diamètre de 28cm, et bien ils devront acheter une autre roue.

Installation et réglages du Fanatec CSL Elite

Comme d’habitude, vous avez le choix entre deux options pour installer votre base. Soit vous utilisez la pince pour table (de 1 à 6cm d’épaisseur), soit vous passez par les 3 pas de vis M6 présents sous la base pour la monter de façon permanente à votre cockpit. Dans tous les cas, pas d’inquiétude, ça ne bougera pas d’un poil !

Même si vous n’utilisez votre CSL Elite que sur console, pensez bien à mettre à jour son firmware via le logiciel Fanatec Control Panel. Ca prend littéralement 2 à 3 minutes seulement et ça vous assure d’avoir un volant parfaitement à jour en toute situation.

Une fois le branchement du pédalier (j’utilise un Clubsport V3), de l’alimentation et de l’USB vers ma PS4 effectués, il ne reste plus qu’à installer ma roue (Clubsport Porsche 918).

Là encore, on ne change pas une équipe qui gagne. Fanatec a décidé de passer par le très efficace système d’attache Quick Release QR1. Environ 5 secondes plus tard donc, me voilà prêt à prendre la route !

Compatibilité sur consoles

Le Fanatec CSL Elite existe en deux versions, la première compatible PC et X Box et la seconde compatible PC et Playstation. Mis à part la compatibilité, il existe une différence de design entre les deux modèles. La face avant du modèle X Box propose une finition « carrelée » grise. Assez jolie si vous voulez mon avis, mais je ne l’ai pas eu entre les mains.

Confort et sensations

Avant même de démarrer la console, la première chose que je remarque c’est à quel point la mécanique à courroie du CSL Elite est silencieuse. Quand on tourne le volant rapidement moteur débranché on n’entend presque pas la rotation du moteur Brushless et la résistance de la mécanique est aussi très faible. En tous cas bien plus faible que ce qu’on peut trouver sur les modèles concurrents aux mêmes tarifs.

Je commence les essais sur PS4 avec Assetto Corsa (premier du nom). Après quelques tours de pistes qui m’ont permis de faire quelques réglages du retour de force (vous pouvez stocker 5 réglages différents dans la mémoire interne de la base), je commence à trouver mes marques.

Ce qui m’a très agréablement surpris, c’est que même si la puissance du moteur est supérieure à ce qu’on trouve sur un T500 ou un T300 de chez Thrustmaster, cette puissance est bien mieux utilisée.

En clair, ce n’est jamais brutal, jamais aseptisé. Sur le T300 ou le G29 par exemple, le retour de force peut parfois vraiment vous rappeler que vous êtes dan un jeu, que rien n’est réel. Sur le CSL Elite au contraire, tout semble naturel, précis, puissant mais tellement agréable !

Je poursuis le test sur PC cette fois, toujours sur Assetto Corsa. Évidemment les joueurs PC comprendront ce que je veux dire quand je dis qu’on entre dans une autre dimension. C’est véritablement là, que la notion de précision dans le retour de force prend tout son sens. Les consoles c’est bien, mais on reste quand même dans un univers très limité en terme de ressentis et de réglages.

Le CSL Elite livre ici toutes ses compétences et prouve, une fois de plus que Fanatec est décidément loin devant ses concurrents grand public.

A quel prix trouver le Fanatec CSL Elite ?

Fanatec a stoppé la production de la base CSL Elite il y a plusieurs mois et vous ne pouvez le trouver que d’occasion. Comptez 250 à 300€ pour un modèle 1ère main en bel état. Ca en fait à ce jour encore le meilleur rapport qualité prix si vous êtes un joueur Playstation.

Rien d’étonnant donc de voir à quel point les modèles d’occasion se vendent vite et que son prix ne soit pas plus descendu que ça par rapport à son ancien tarif neuf de 399€.

Par contre les joueurs PC et X Box peuvent directement passer leur chemin et aller voir du côté du Fanatec CSL DD. A 350€ pour sa version de base, c’est à se jour le meilleur rapport qualité/prix pour un Direct Drive, toutes marques confondues.

Vous hésitez entre plusieurs modèles ?

Si vous hésitez entre le CSL Elite et le Thrustmaster T300 ou encore le Logitech G29, je n’aurais qu’un avis à vous donner. Trouvez un bon CSL Elite d’occasion.

Il est plus puissant et précis qu’un T300 et loin… Mais alors, très loin devant un G29. En plus de ça, il cette base vous ouvre les portes de tout l’écosystème Fanatec, qui est à ce jour le plus complet dans l’univers du simracing !

Mon verdict sur le Fanatec CSL Elite

8Score Expert
Le meilleur rapport qualité/prix actuel sur Playstation

Si vous jouez sur Playstation, alors le CSL Elite représente encore à ce jour le meilleur rapport qualité/prix du marché milieu de gamme.

J’ai véritablement adoré le CSL Elite. Si c’est votre premier volant, vous partez sur d’excellentes bases et si vous roulez sur T500, T300 ou encore G29, rien ne vous empêche de revendre votre base actuelle pour vous offrir un CSL Elite sans que ça vous coute quoi que ce soit. Vous y gagnerez franchement au change !

Par contre si vous êtes joueur X Box ou PC, foncez voir le CSL DD, pour quelques dizaines d’euros de plus vous accédez alors à la qualité Direct Drive, le must dans l’univers du simracing !

Matériaux
6.5
Ergonomie et Design
7.5
Qualité de conception
9
Confort d’utilisation
9
Sensations
8
Les plus
  • Rapport qualité/prix
  • Très silencieux
  • Retour de force le plus intéressant de sa gamme
  • Tout l'écosystème Fanatec compatible
Les moins
  • Introuvable neuf aujourd'hui
  • Si vous êtes sur PC ou X Box, passez directement sur le CSL DD
  • Finition tout plastic
Je serais ravi d'avoir vos avis !

Laisser un commentaire

Les meilleurs Volants
Logo